Le canal de la Haute Seine

Un peu d'histoire...

  • 1805: Napoléon 1er décide de construire le canal de la Haute Seine
  • 1806: Début des travaux. De nombreux retards, l'invasion de 1814 oblige la fermeture du chantier.canal_automne
  • 25 Octobre 1846: Inauguration du canal
  • 1895: Circulation de bateau à moteur équipé de roue à aubes sur le canal
  • 1930: Quasi intérruption du trafic.
  • 1957: Canal déclassé des voies naviguables entre Troyes et Méry-sur-Seine

Objectifs du canal

  • Rendre la Seine naviguable jusqu'à Paris et relier la Bourgogne. La liason avec la Bourgogne n'a jamais été construite.
  • Utilisation pour le transport des produits du Barséquanais.( Bois, vin, céréals...)
  • Au 19ème, de nombreuses animations virent le jour sur le canal, promenades en barques, régates et fêtes nautiques
  • Des objectifs commerciaux jamais réalisés. Le canal n'obtiendra jamais la prospérité escomptée.

Quelques ouvrages autour du canalecluse

  • Les écluses
Ouvrage d'art hydraulique, implanté dans un canal pour le rendre navigable et permettre le franchissement des dénivellations. Une écluse est composé de sas isolé en amont et aval par des portes munies devannes appelées ventelles.maison_eclusière
  • Les maisons éclusières
Ouvrage destiné à loger les éclusiers car les écluses étaient dotés d'un système manuel.
  • Les ponts-canauxBarberey_pont_canal
Le pont-canal permet le passage d'une embarcation au dessus d'une rivière
  • Le chemin de halage
Chemin servant autrefois à tirer les embarcations chargées de marchandises. Le halage s'effectuait au moyen d'animaux et aussi par l'homme. Le chemin de contre halage était utilisé pour ramener les animaux au point de départ.

Projets autour du canal

  • Aménagement d'une voie verte
Le Conseil Général de l'Aube a souhaité mettre en valeur cet ouvrage du patrimoine Aubois. Un travail sur la valorisation terrestre du canal entre Méry-sur-Seine et Barberey-Saint-Sulpice est en cours de finition. L'objectif est de faire de cet axe, un espace de loisir.
Plus d'informations sur la voie verte. Cliquez-ici.